GSK, groupe pharmaceutique, veut accélérer la production de ces médicaments début 2020.

Le groupe GSK a confirmé lundi que l’entreprise allée lancer la phase suivante de son plan d’accélération de production, avec un investissement de 90 M d’euros sur son site d’Evreux. Cet argent va servir à la GSK de faire évoluer ses capacités de production, actuellement a 16 millions d’unités. L’entreprise est spécialisée dans les médicaments inhalés pour les problèmes respiratoire. Le but est de prévenir les prochaines demandes répondants aux futurs besoins du marché et d’être au plus proches des malades souffrant de maladies respiratoires.
Evreux est un site stratégique du réseau de production des médicaments de GSK. C’est le troisième site de production d’Ellipta, les deux autres sites de production étant situés aux Etats Unis, a Zébulon, et a Ware en Angleterre. Les travaux concernant les infrastructures ont déjà débuté, tandis que la réception des nouveaux équipements est attendue pour la fin mars 2018, tout ceci afin que la production débute d’ici le début de l’année 2020.

Jean Francois Brochard, président de GSK nous assure que : “ Malgré une politique de régulation d’une grande sévérité pour nos entreprises et une baisse d’attractivité de notre pays, ces dernières années, GSK se mobilise pour continuer à localiser en France, des investissement d’avenir”.
Il continu : “Ce nouvel investissement sur le site d’Evreux en est l’illustration. Pour que notre pays continue d’être terre d’innovation et de production de médicaments et vaccins de demain, il est urgent de se doter d’une vision ambitieuse réconciliant politique et santé, politique d’innovation et politique industrielle. Ce sont des attentes qui nous guident dans la préparation et l’organisation du prochain Conseil stratégique des industries de santé”

Quant au directeur du site d’Evreux, il prend ceci comme “une étape majeure et décisive dans le développement du site. Cet investissement lui permet de se positionner sur la production des médicaments de demain, et ainsi d’assurer la production industrielle future. […], et également une reconnaissance de l’expertise et de l’engagement des équipes du site depuis de nombreuses années”

Un atout dans la manche : l’exportation.

Le site d’Evreux a été créé en 1968, et est depuis consacré principalement sur la production de médicaments soignant l’asthme ou encore la broncho-pneumopathie, ce qui représente presque 95% de la production des locaux. En 2016, l’entreprise a produit 164 M d’unités avec l’aide de plus de 1000 collaborateurs. À savoir que 86% de cette production a été exportée vers plus de 120 pays étrangers. 44% en Europe, et 56% pour le marché international, surtout à destination des Etats Unis et du Japon. Le groupe avait déjà annoncé l’investissement de 35 M d’euros pour le site d’Evreux, après que ce dernier ait produit sa milliardième palette d’aérosols depuis son ouverture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *